Jean-Denis BREDIN aux ordres de TAPIE

Paris le 12 juillet 2008

Jacques BIDALOU
Magistrat honoraire

à

Me Jean-Denis BREDIN
Avocat

OBJET : De l’offense au Peuple français

Je tiens à vous exprimer ouvertement toute mon indignation de votre compromission dans cette décision d’escroquerie aux deniers publics qui permet à l’escroc professionnel Bernard TAPIE, homme de paille du banquier pourri Pierre DESPESAILLES— dont nul n’a même osé annoncer la mort de peur d’avoir à faire le récit de ses exploits— de se présenter comme « victime spoliée » dans cette affaire ADIDAS, au nom d’une prétendue « plus-value » qui n’aura jamais été que la différence entre l’assistance financière donnée par le Crédit Lyonnais d’une part au vendeur, d’autre part à l’acquéreur.
Déjà votre rôle arbitral dans l’affaire des frégates n’était pas très clair, mais que vous ayez pu accepter de brader votre réputation et votre image sociale dans cette mascarade d’arbitrage mettant en cause le Crédit Lyonnais, cela relève d’une inconscience effrayante sinon d’une insolence inouïe.
Vous pouvez transmettre mon indignation à votre compère ESTOUP qui commença sa carrière comme juge d’instance à Hayange et la termine donc comme arbitre corrompu au service d’un escroc.
Quant à Pierre MAZEAUD, au-delà de ses titres d’honorabilité, vous pourrez lui dire que j’ai bien connu l’agent du fisc Guy GRALL qui en savait un rayon sur les trafics habituels de ce politicien au long cours.
Votre décision , qui déshonore même l’Académie française, est une insulte à tous ces chefs d’entreprise qui ont investi leur argent et leur travail dans leurs sociétés ou commerces pour finir finalement la proie sans défense d’affairistes cyniques spécialisés dans la gestion des procédures collectives et la captation du bien d’autrui, protégés par une justice incapable de se hisser à une élémentaire compréhension des situations.
Ce n’est pas un hasard si le juge FALCONE fut d’abord juge des faillites, et pour n’avoir exercé que peu de temps les fonctions de juge-commissaire, j’ai pu comprendre tout de même que c’est la pègre qui se trouve immédiatement derrière cet affairisme triomphant qui sait prospérer sur la ruine et la captation du bien d’autrui.
Je comprends mieux aujourd’hui comment vous avez failli naguère être choisi pour intervenir dans l’affaire VILL.ARCEAUX aux fins de couvrir des transactions mafieuses ( avant d’abandonner la place à votre confrère marseillais Roland D’ORNANO), puisque vous auriez alors été l’avocat de BRUERE, autre truand, autre homme de paille du banquier DESPESAILLES.
Vous vous réserviez donc pour Bernard TAPIE, dont le casier judiciaire est certes moins chargé que celui de BRUERE et qui présente tellement mieux dans la haute société de décomposition qui plaît tant à nos élites nationales.
Et que « l’obligation de loyauté » ait pu être brandie pour servir des escrocs et des escroqueries, c’est démontrer que l’inversion des valeurs que dénonçait déjà les contestataires de Mai 68 fait toujours loi.
Je ne peux imaginer que votre asservissement mette un point final à cette escroquerie montée autour du rachat du capital d’ADIDAS, même s’il est vrai hélas que votre « arbitrage » a été autorisé sinon encouragé par M. Nicolas SARKOZY avant qu’il devienne Président de la République.
Une République qui accepterait de pactiser avec ce que vous venez de faire ne saurait être qu’une République livrée toujours davantage aux faussaires et aux fossoyeurs, forcément il y aura un sursaut du Peuple français.
En attendant, je vous abandonne à votre imposture et j’adresse copie pour information de ce courrier d’indignation à M. le Président de la République, M. le Président de l’Assemblée Nationale, M. le Président du Sénat ainsi qu’à MM. les Chefs de la Cour de Cassation.
Honte à vous.

In memoriam Andrée COZIC.

https://i2.wp.com/img.tvmag.lefigaro.fr/ImCon/Arti/76227/Bernard-Tapie-350.jpgJean Denis Bredin, arbitre, avocat

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s