Mesdames et Messieurs de la SNCF

Paris le 30 mai 2015

Jacques BIDALOU

Magistrat honoraire

à

Centre de Recouvrement des PV

Secteur Atlantique

33081 Bordeaux Cedex

OBJET : PV Pierrette LABORDE, ancienne combattante

000044954 003442 01 G4TF0013 009

Mme Pierrette LABORDE, ma compatriote béarnaise, fait vivre sa famille dans les plus grandes difficultés, elle a un époux âgé rescapé d’un AVC et une fille de 47 ans, handicapée de naissance, et seule sa foi , avec de rapides transports à Lourdes pour prier la Vierge Marie, lui permettent de tenir.

Et dans sa vie, Mme LABORDE a dû de surcroît supporter une situation spécialement anormale, celle d’une agression—- qui aurait valu acte criminel si un courageux voyageur, qu’elle pense être Lionel NALLET, le capitaine de l’équipe de France de rugby à XV, n’était pas intervenu—- par un nommé Philippe FARGUES, dans le TGV Pau-Paris.

 

Vos services juridiques ont eu à connaître cette affaire par mes soins, car il y a eu quelque retard à exprimer la compassion du service public pour une voyageuse qui a été privée de l’obligation de sécurité, puis, avec M. RENARD, chef du service juridique Agence de Bordeaux qui a eu le mérite de constituer partie civile la SNCF devant le juge d’instruction parisien chargé de l’information pénale sur cette tentative d’assassinat… malheureusement la justice française est ce qu’elle est… et le Parquet de Paris a requis d’écarter la SNCF et le juge d’instruction s’est soumis…. Résultat ?

Le résultat est qu’en 2015, pour une agression qui a eu lieu le 7 mai 2007 en gare de Bordeaux, la justice n’a toujours pas réglé l’affaire. Et Mme LABORDE n’a évidemment pas encore reçu un seul euro pour l’indemnisation de son préjudice… Un rapport d’expertise vient d’être déposé, et faut-il croire qu’un jugement décisif pourra intervenir avant la fin de cette année 2015 ?

Bref, tout cela est consternant, et les conditions dans lesquelles Mme LABORDE a été verbalisée le 28 avril 2015 dans le train TGV Lourdes-Pau par un contrôleur dépourvu semble-t-il de discernement, sont déplorables.

Mme LABORDE m’a demandé de l’aider à contester cette contravention pour le moins époustouflante… je sais que dès qu’elle est quelque part, que ce soit à Lourdes, ou à Orthez ma ville natale où je la rencontre, Mme LABORDE n’a plus qu’une hâte , repartir vite chez elle retrouver son époux et ses filles ( et sa ferme).

En l’occurrence, elle a pris un billet avec sa carte Senior qui l’a amenée à Lourdes à 12h15 , elle avait pris un billet de retour TGV pour 16h 38 mais revenue plus tôt en gare de Lourdes elle a pris le train TGV de 14h 42…qui entre Lourdes et Pau ne devait pas, vous en conviendrez, être particulièrement encombré …

Résultat : réservation non valable ! Et pas de pitié pour cette dame née en mai 1941 ( comme Bob DYLAN !) .

 

Mais je pense que tout ce qui est arrivé doit plutôt être tenu comme intervention miraculeuse de la Sainte Vierge à laquelle Mme LABORDE donne toute sa foi.

C’est pourquoi je ne vais pas entrer en voie de contestation, je vous adresse pour paiement de la contravention de Mme LABORDE,le chèque ci-joint de 50 euros qui vaut règlement.

Et pour le reste, je vais encore réitérer à la SNCF une demande que j’avais adressée ( deux ou trois fois) au service juridique de M. RENARD à Bordeaux.

Cette demande est que la SNCF, par un geste uniquement commercial et qui ne saurait nullement valoir engagement de responsabilité pour l’agression du 7 mai 2007—- responsabilité qui n’est d’ailleurs nulle part mise en cause, et certainement pas dans la procédure pénale qui court depuis 2007 —- accepte d’adresser une somme indemnisatrice à hauteur raisonnable ( entre 5000 et 10 000 euros) à Mme LABORDE pour les « désagréments » de son voyage Pau- Bordeaux du 7 mai 2007… pour solde de tout compte !

 

Je vous demande donc d’encaisser le chèque ci-joint, mais aussi de transmettre au service compétent ( compris si besoin la Direction à Paris et les services de M. PEPY) pour que soit examinée utilement ma demande d’indemnisation gracieuse au profit de Mme LABORDE.

Je vous le demande, mais je ne me fais ici que l’ange Gabriel de la volonté de la Vierge Marie…. Copie du présent courrier étant adressé pour information au Chef de l’Etat, en espérant qu’il ne représente pas à l’inverse les forces diaboliques qui n’en finissent plus de désagréger la France … et les services publics.

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs de la SNCF, mes sincères salutations.

Cet article, publié dans Documents juridiques, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s