au temps de votre fringante jeunesse

Paris le 28 juin 2015

Jacques BIDALOU

Magistrat honoraire

Président du Comité National de soutien au préfet BONNET et à la manifestation de la vérité

à

Mme Christiane TAUBIRA

Garde des Sceaux

OBJET : Votre décomposition sur pied

Je vous ai entendu évoquer devant le député Eric CIOTTI les temps de votre fringante jeunesse, malheureusement pour vos administrés d’aujourd’hui, nous n’avons plus qu’une mémé avant l’âge qui laisse son ministère partir dans les décombres .

J’espère d’ ailleurs que vous êtes assez intelligente pour comprendre qu’il y a bien plus de racisme chez ces députés qui croient devoir se lever chaque fois que vous allez prendre la parole ou que vous l’avez prise, que chez cette fillette de onze ans à la banane qui avait naguère tant suscité votre ire !

Mais la question doit être posée : qu’est ce que vous faites au Ministère, dans ce Ministère de la Justice qui n’accuse même plus réception des réclamations fondées sur le fonctionnement défectueux du service de la justice dans ce Ministère qui laisse toutes les plaintes et les actions en justice s’enliser dans des dépassements de délais phénoménaux, dans ce Ministère aux mains d’une Ministre que le Conseil d’Etat disqualifie ouvertement de sa qualité d’autorité administrative pour tenir ses décisions implicites de rejet comme insusceptibles de caractériser une décision faisant grief ?

Nous sommes au-delà du subliminal, nous sommes dans la stratosphère de l’implicite !

Vous ne donnez plus que l’exemple de la décomposition généralisée et de la débandade totale… ainsi votre directeur au trop long cours des services judiciaires qui s’avère incapable de régler la question de la liquidation de mes droits à pension, telle qu’elle doit être reposée en considération des documents d’archives dont j’ai pu avoir connaissance en février 2014 !

Et comment ne pas vous féliciter pour le dernier choix de votre Directeur de Cabinet , M. Alain CHRISTNACHT, si tristement célèbre parmi les membres du Comité de soutien au préfet Bonnet ! C’est un coming out qui manquait dans le décor !

Bref, vous pouvez passer tout le temps que vous voulez à répéter vos discours et à crier sur les membres de votre Cabinet —- allez-y sans complexes, s’ils sont là, c’est qu’ils aiment ça, et pendant ce temps ils n’ont pas le temps d’avoir honte de tout laisser saccager—- mais je maintiens mon exigence de recevoir le récipissé de mes demandes du 1er février 2015 dont je joins ici à nouveau copie.

Vous resterez dans l’histoire pour avoir contribué largement à détruire la famille, ne tentez pas plus longtemps de persévérer à vouloir maintenant détruire l’Etat.

Vous êtes Christiane TAUBIRA, Ministre de la République, et non ATTILA, fléau de Dieu , de la famille et de l’Etat !

Veuillez agréer mes salutations distinguées.

Cet article, publié dans Documents juridiques, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s