TAUBIRA, De votre nombrilisme à l’épreuve des faits

Paris le 24 août 2015

Jacques BIDALOU

Magistrat honoraire

à

Mme Christiane TAUBIRA

Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

13 place Vendôme

75001- Paris

OBJET : De votre nombrilisme à l’épreuve des faits

Ref. : Mon précédent courrier ci-annexé du 19 janvier 2013

   Well, il may be the devil or il may be the Lord

But you’re gonna have to serve somebody

Bob DYLAN

L’exigence d’ordre public de votre démission immédiate, que je croyais avoir précisément démontré par mon courrier du 19 janvier 2013, n’a guère ému le Chef de l’Etat , ni le Chef du Gouvernement, ni l’employeur à la Mairie de Paris du nommé Philippe FARGUES, ni vous-même évidemment.

Pourtant je suis sûr que toutes ces hautes autorités vont rivaliser de compassion et d’émotion en évoquant les malheureux passagers du Thalys qui ont échappé vendredi dernier à l’attentat fomenté par l’islamiste Ayoub EL KHAZZANI.

Mais justement, quid du « vécu » de Mme Pierrette LABORDE, confrontée le 7 mai 2007, dans le TGV Lourdes-Paris alors stationné en gare de Bordeaux , à une agression criminelle qui n’a pas été à son terme que grâce à l’intervention d’un courageux témoin. Mme LABORDE a vu sa mort, elle a pensé à sa fille handicapée de naissance, à son mari octogénaire et malade, et rescapée, elle n’a eu qu’une seule hâte aller les retrouver au plus tôt.

Mme LABORDE vit cependant dans un Etat de droit , où sa sécurité et ses droits sont garantis par la justice et la police, avec des gouvernants nécessairement scrupuleux pour assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics…

Mais non, la justice va se charger de tout saborder, de tout saccager, de violer toutes les lois et tous les principes de la bonne administration de la justice, et inutile d’en appeler alors à Mme TAUBIRA, Garde des Sceaux, car Mme TAUBIRA, Garde des sceaux, c’est du vent, du vain et du vide !

Vade retro TAUBIRAS !

Résultat : en 2015, cette agression du 7 mai 2007 n’est toujours pas réglée, l’instruction a été complètement bâclée sous l’ardente vigilance à malfaire du procureur François MOLINS, rien n’a été fait pour s’assurer véritablement si l’agresseur FARGUES faisait le fou ou était vraiment fou , tout a été organisé pour que le scandale de cette affaire ne cesse d’empirer.

Et alors même que le vendredi 21 août 2015, je me préoccupe de retirer à l’agence SNCF de Saint Germain en Laye , les billets de train de Mme Pierrette LABORDE pour l’audience enfin prévue du 5 octobre 2015, et que je l’informe du retrait de ces billets, voilà que je la redécouvre à nouveau épouvantée à l’idée de devoir prendre le train ( de nuit de surcroît !) , en répercussion logique de la « tuerie évitée dans le Thalys » survenue ce même jour !

Je crois pour ma part vous remanifester directement mon indignation pour vos carences ministérielles systématiques qui n’en finissent plus d’écoeurer vos concitoyens ( même si elles continuent d’enthousiasmer les électeurs de gauche , du moins ceux qui ont su améliorer leur standing social ces dernières années).

Je vous joins quelques pièces de rappel :

-ma lettre du 19 janvier 2013

– mon « j’accuse » de décembre 2012

-mon courrier au Chef de l’Etat du 18-19 novembre 2012

– mon courrier du 13 juin 2014 à M. Guillaume PEPY

Cela vous donne 40 pages de lectures, et peut-être pourrez –vous alors consacrer quelques minutes à réfléchir sur vos désertions et trahisons dans cette affaires où vous n’avez voulu apporter que votre indifférence totale , votre irresponsabilité définitive, votre inconscience irrémédiable.

Mais je crois devoir ajouter quelques éléments d’actualisation.

  1. D’abord pour exprimer le constat que simple abruti manipulé, Philippe FARGUES semble être devenu effectivement fou… sauf qu’il continue d’être logé chez lui par la mairie de Paris, de percevoir son employeur, de faire peur à son entourage chaque fois et de persévérer dans sa violence agressive terrorisante… la dernière fois que j’ai été dans son quartier, j’ai appris qu’il avait attaqué la boulangère du coin, 48b heures plus tôt… mais comme dit la police, on ne peut rien faire, et comme dit la concierge, je peux juste prévenir tout visiteur d’être prudent ….
  2. Ensuite pour vous communiquer l’ordonnance sur requête rendue le 16 octobre 2014 en application de l’article L 1311-12-1 du Code de la Santé Publique…   et qui permet de constater que FARGUES continue de conserver sa liberté d’ aller et venir, sans souci des placements d’office ou hospitalisations forcées dont il peut faire l’objet.
  3. Je joins également le courrier que j’avais adressé le 4 décembre 2012 au Premier Ministre
  4. Je joins aussi pour le fun, ce courrier de la mairie de Paris en date du 26 avril 2010 qui invoque cyniquement le principe de la séparation des pouvoirs pour marquer son mépris absolu d’une victime d’un ses salariés – vade retro delanoe !
  5. Et je termine en vous signalant que Mme Dalila BELOUCIF , dont le PV d’audition du 19 juin 2007 reste côté D 39/6 au dossier de Mme LABORDE, habite toujours au voisinage de FARGUES, 40 rue Milton, Paris-9ème, vit toujours dans la trouille, mais qu=’à ce jour, ni M. le Procureur de la République près le TGI Paris ni aucun de ses 101 substituts zombis, n’a pris l’initiative de veiller aux droits de partie civile de cette victime qui avertissait alors : « Il ne faut pas que cet homme revienne dans l’immeuble, il esr dangereux, et pourrait s’en prendre aux enfants ».

Question finale pour Garde des Sceaux dans la mélasse : Qu’attendez-vous, un nouveau drame ?

J’adresse copie pour information à :

-M. le Président de la République, Chef de l’Etat

-M. le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

-Mme Anne HIDALGO, Maire de la ville de Paris

ainsi qu’à M. Guillaume PEPY, Directeur général de la SNCF

Veuillez agréer, madame le garde des sceaux, ministre de la justice, mes salutations.

Cet article, publié dans INTERNATIONALE PUNK, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s